Le Blog Athlètes SNCF / Bakary Diabira relève le gant

Bakary Diabira relève le gant

Commentaires (0)

Bakary Diabira avait hâte de remonter sur un ring. « La Fédération a décidé d’organiser des combats tous les mois dans la nouvelle salle de boxe de l’INSEP, sous forme de gala avec pesée officielle et juges, pour les membres de l’équipe de France. Je suis très favorable à cette initiative qui me permet de combattre régulièrement en livrant des assauts de qualité  » explique l’agent commercial voyageurs de Paris Nord.

Plus de six mois après son dernier affrontement – le 5 mai à Ténériffe (Espagne), lors d’un tournoi international où il avait décroché la médaille de bronze –  le triple champion de France amateurs (2013, 2014 et 2016) des poids mi-lourds (-81 kg) a ainsi pu tester sa condition devant un public composé d’entraineurs, de présidents de club et de sportifs de l’INSEP.

« J’ai été malade les jours précédents et je me sentais encore faible, mais tout s’est finalement bien passé. » Opposé au Réunionnais Léonardo Mosquea Jimenez, un adversaire qu’il avait battu en demi-finale des championnats de France 2016, le boxeur de la VGA Saint-Maur s’est à nouveau imposé aux points au terme des trois reprises de trois minutes. « Ça m’a fait du bien et j’ai pu voir où j’en suis dans ma préparation, car j’aurai bientôt d’autres échéances importantes. »

Il disputera fin janvier les quarts de finale des Championnats de France. « C’est un premier objectif, puisque j’ai un titre à défendre, indique le boxeur de 27 ans. Après cela, il y aura les Championnats d’Europe fin juin et enfin les Mondiaux en septembre à Hambourg en Allemagne. C’est un gros programme, mais je suis pressé d’y être. J’aimerais profiter de l’élan apporté par mes copains de l’Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Rio. Les boxeurs français sont désormais attendus. »

Le médaillé de bronze des championnats de l’Union Européenne 2014 envisage aussi de renouveler son expérience en WSB (World Series of Boxing), une compétition mondiale par équipe. Membre des Mexico Guerreros en 2016, il envisage de proposer ses services au Paris United, si la franchise française vainqueur de la 1re édition de la WSB en 2011 créée par Brahim Asloum  venait à se reformer.

Crédit photo : D.Boulanger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 3 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page