Le Blog Athlètes SNCF / Coupe du Monde de Paris : Noble s’offre un podium, Cratère s’arrête en quarts

Coupe du Monde de Paris : Noble s’offre un podium, Cratère s’arrête en quarts

Commentaires (0)

Le Cercle sportif Louis Lumière de Paris accueillait la semaine dernière l’élite de l’escrime handisport dans le cadre de la Coupe du Monde. Sur leurs terres, Romain Noble et Marc-André Cratère tiraient chacun dans leur catégorie* avec le soutien de leur public et l’ambition d’obtenir un podium.

Romain Noble retrouvent ses sensations
Auteur d’un parcours en poule sans faute pour son entrée au sabre, Romain Noble retrouve en 1/8e de finale l’Italien Alberto Pellegrini. Mené en début de combat (3-6) par cet adversaire qui lui pose régulièrement des soucis, Romain s’accroche, reprend son sérieux et finit par renverser le score pour se qualifier 15-9. Au tour suivant l’attend son compatriote Ludovic Lemoine, récent médaillé de bronze aux Mondiaux. Les deux adversaires se connaissent par cœur mais l’Assistant Programmateur à l’Infrapôle de Bordeaux retrouve des attaques vives et fait largement la différence (15-5). La demi-finale est beaucoup plus compliquée puisque se dresse face à lui le n°1 mondial, Champion Paralympique à Londres, le Chinois Yjun Chen. Si Romain parvient à placer quelques touches bien senties et à surprendre son adversaire, il est manque néanmoins de relâchement et de souplesse et se retrouve trop tendu dans ses attaques. Ce léger temps de retard provoque sa défaite (5-15) et c’est donc auréolé de la médaille de bronze qu’il quitte le tableau.

Pour son tournoi à l’épée, il réussit à nouveau un sans-faute en poule et attaque son tableau final par le jeune Français, Aurélien Cortes. Le match est une formalité pour Romain qui domine de la tête aux pieds et s’impose 15-3. Au tour suivant, le Chinois Xuefeng Liu est une énigme pour le Français qui l’a rarement affronté. Gêné par sa technique, il s’offre un combat serré de bout en bout et, mené 12-13 à quelques secondes de la fin, il parvient à repasser devant et à se qualifier (14-13). A peine le temps de souffler qu’un nouveau duel de haut niveau l’attend face au Polonais Dariusz Penden, un de ses grands rivaux, qu’il a souvent battu. Mal rentré dans son match, Romain se retrouve mené 2-8 et est gêné par le jeu de parades de son adversaire, presque brouillon. Décidé à se ressaisir et à retrouver la fluidité de ses attaques, il revient au score mais craque à nouveau en fin de match pour s’incliner 10-15. Les demi-finales se disputeront donc sans lui.

« Je suis heureux des sensations que j’ai retrouvées après quelques compétitions compliquées. Je retrouve mon attitude, mes coups, mes attaques. J’ai même réussi quelques touches que je n’avais jamais faites face à Chen. C’est encourageant. Je travaille avec un nouveau coach spécifiquement sur le sabre depuis quelques mois et je crois que cela commence à porter ses fruits. Il me reste à gagner en relâchement et en fluidité tout de même. »

Marc-André Cratère éliminé en quarts
Engagé dans la catégorie B, Marc-André Cratère connait un duel franco-français pour son entrée dans le tableau final au sabre. Face à Yannick Ifebe, l’ambiance est électrique et motive Marc-André qui parvient à tenir son adversaire à distance et à le dominer 15-9. Son prochain adversaire en ¼ de finale, l’Ukrainien Anton Datsko est une référence de la catégorie, régulièrement sur les podiums. En difficultés pour aller chercher son adversaire, plus souple que lui, le Martiniquais s’incline logiquement 10-15 et finit donc son parcours en quart de finale.

L’entrée en lice dans le tableau final à l’épée propose à Marc-André un nouveau duel franco-français. Opposé à Antoine Dusonchet, il fait respecter la hiérarchie nationale en dominant de bout en bout pour s’imposer 15-1. Après un succès en 1/8e de finale face au Chinois Hu Daoliang (15-12), l’Agent Commercial Voyageurs de Paris Rive Gauche se retrouve une nouvelle fois face à Yannick Ifebe. Mené d’entrée 5-10, il réussit à recoller au score dans un combat très tactique et défensif avec peu de touches marquées. Finalement, Marc-André s’incline sur le gong 11-12 et finit donc son parcours en quart de finale.

« J’ai eu beaucoup de problèmes sur ma prise de distance qui m’a coûté cher. On a tendance à dire qu’en handisport, 30% du combat se joue à ce moment-là. En plus, à l’épée, je tire un Français et je fais souvent un blocage dans les duels nationaux. J’essaye d’être trop propre, trop honnête et je manque de vice, alors que ça fait partie intégrante du combat. Je sais ce que je dois travailler d’ici les prochaines échéances et j’en parle avec mon coach mental et mon entraineur. »

Le prochain grand rendez-vous pour les deux escrimeurs est la dernière étape de la Coupe du Monde à Sharjah (Emirats Arabes Unis) du 16 au 21 décembre prochains.

* Les catégories A et B représentent le niveau d’handicap
A : avec équilibre du tronc
B : sans équilibre du tronc

Crédits photos : Romain Noble Officiel, FFH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− six = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page