Le Blog Athlètes SNCF / Deux médailles de bronze pour Maizeroi et Niaré en Iran, un Open mitigé pour Barclais

Deux médailles de bronze pour Maizeroi et Niaré en Iran, un Open mitigé pour Barclais

Commentaires (0)

Après leurs performances à Cuba, Haby Niaré, Torann Maizeroi et Stevens Barclais ont renfilé leur dobok* pour prendre la direction de l’Iran afin de participer au Fajr Open de Téhéran.
La première à fouler la surface de combat juste après la cérémonie d’ouverture, n’est autre que la Championne du Monde 2013, Haby Niaré. Du fait de son statut de tête de série dans sa catégorie des – 67kg, elle débute la compétition directement en quarts de finale. Pour son premier combat, l’Agent Commerciale de Paris Saint-Lazare fait parler sa force et son explosivité et s’impose facilement  15-1. En demi-finale, les choses se corsent pour la Française qui doit affronter une Iranienne dans une salle acquise à sa cause. Un combat difficile pour Haby qui ne parvient pas à imposer son style de combat et son rythme face à une adversaire forte en défense qui se découvre très peu. Au bout d’un combat acharné, elle s’incline 4-7. Malgré la défaite, Haby remporte une nouvelle médaille de bronze et confirme son bon état de forme depuis le début d’année.

Le lendemain, c’est au tour de Stevens Barclais de faire son entrée dans la compétition. Pour son 1er combat, le Chargé de Communication à Paris Sud-Est se sent comme à l’entrainement. Dynamique et puissant, il s’impose largement 15-1. Pour son 2e combat, Stevens, comme Haby la veille, affronte un adversaire local : l’Iranien Bahrami. Rapide sur ses appuis, Stevens attaque mais son manque de patience lui fait défaut et le taekwondoïste iranien le touche au visage. Fin de compétition pour le Français qui n’arrive pas à revenir au score et perd  4-11. « C’est un bilan plutôt moyen. Cependant, l’aspect positif de cette compétition est que j’additionne plein de petites erreurs qui vont me permettre de progresser pour les prochaines échéances » nous expliquait Stevens à la fin de son Open.

Dernier taekwondoïste du dispositif Athlètes SNCF à entrer en scène, Torann Maizeroi n’avait qu’un seul objectif en débutant cet open : remporter la médaille d’or. Tout comme Haby, il bénéficie du titre de « tête de série » dans la catégorie des -80kg ce qui lui permet d’éviter les tours de qualification et d’accéder directement aux quarts de finale. Offensif, l’Agent de Sûreté à Paris Rive Gauche ne trouve cependant pas la faille de son adversaire russe. Après concertation avec son coach, le Français retourne au combat avec une nouvelle stratégie : défendre et attendre le moment propice où le Russe baissera sa garde. Cette stratégie paie et le Français remporte son combat 4-1. En demi-finale, Torann n’arrive pas à imposer sa technique et s’incline sur le score de 8-0 « Je reste sur ma faim car j’aurai aimé que ma stratégie paie jusqu’au bout face à ce dernier adversaire. » Une belle médaille de bronze que Torann essaiera de transformer en or lors de sa prochaine compétition.

Prochaine étape du « road-trip » de nos 3 athlètes, l’Open d’Alexandrie en Egypte, les 21 et 22 février.

*dobok : équipement de protection porté par les pratiquants de taekwondo

Crédits Photos: FFTDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 7 = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page