Le Blog Athlètes SNCF / Entrainement de choc avec Cyrielle Girodias

Entrainement de choc avec Cyrielle Girodias

Commentaires (0)

Mercredi 28 janvier, Gymnase Auguste Delaune à Levallois-Perret, Stéphanie, grande gagnante du jeu concours Facebook Athlètes SNCF, avait rendez-vous  avec Cyrielle Girodias, championne du monde 2013 de boxe française, pour une initiation privée.
Retour sur cette incroyable soirée.

Après un rapide passage dans le vestiaire, les deux filles pénètrent dans la salle. D’autres boxeurs s’entrainent déjà sous les ordres d’un double champion du Monde de boxe française et athlète SNCF, Tony Ancelin. L’odeur du cuir des sacs de frappe, les respirations saccadées, le bruit des cordes à sauter qui frappent le sol, Stéphanie plonge immédiatement dans l’univers de Cyrielle.
Très vite, les deux filles rentrent dans le vif du sujet. Après l’échauffement et les étirements, Stéphanie découvre le panel des coups autorisés en boxe française.
Cyrielle commence par l’apprentissage des différents coups de poings. Directs, crochets, uppercuts, les exercices s’enchaînent. Rapidement, la Chef de Bord à Paris-Est met son élève d’un soir en situation de combat. Sans relâche mais toujours dans la bonne humeur, Cyrielle corrige et ajuste les mouvements de sa disciple.

Puis, c’est au tour des coups de pieds. Stéphanie écoute avec attention les conseils de sa coach. Comme avec les poings, les filles passent très vite de la théorie à la pratique.  La jeune fille devient de plus en plus à l’aise, ses coups deviennent plus fluides.
Après une courte pause, Cyrielle propose de mettre en pratique tout ce qui a été vu et de l’appliquer en combat. C’est sous le regard attentif de Fathi Mira, coach de l’Équipe de France de boxe française que les deux filles s’affrontent. L’entraineur se prend au jeu et distille ses conseils à Stéphanie.

A la fin de la séance, la jeune fille est épuisée mais heureuse : « C’est la première fois de ma vie que je fais de la boxe. Je ne suis pas bagarreuse de nature mais j’ai vraiment pris du plaisir. La discipline est complexe, demande beaucoup de coordination mais Cyrielle est vraiment très sympa. Au début, j’avais peur de prendre des coups mais une fois dans le feu de l’action, je me suis prise au jeu. C’est une bonne pédagogue qui donne de bons conseils, c’est idéal pour apprendre. »

Avant de partir, les deux filles échangent sur leur métier. Stéphanie est impressionnée par Cyrielle qui arrive à mener de front carrière professionnelle et carrière sportive de haut-niveau : « C’est super que des entreprises comme SNCF permettent à des sportifs d’avoir un vrai métier et de continuer à exceller sportivement. En plus, le fait que ce soit une femme, je trouve cela encore plus fantastique, ça impose le respect ».

Crédits Photos: SNCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page