Le Blog Athlètes SNCF / Fin de saison prématurée pour Paul-Henri de Le Rue, Tony Ramoin stoppé en huitièmes de finale

Fin de saison prématurée pour Paul-Henri de Le Rue, Tony Ramoin stoppé en huitièmes de finale

Commentaires (0)

Un manque de neige récurrent, des conditions pas toujours optimales et de nombreuses compétitions annulées cette saison ont fait de la Coupe du Monde à Veysonnaz en Suisse, un rendez-vous majeur pour les riders. Notre Chargé de Communication à Toulouse, Paul-Henri de Le Rue, et notre Assistant Manager des équipes de Vente à Annecy, Tony Ramoin, étaient tous les deux de la partie aux côtés des meilleurs mondiaux.

Après un 1er run facilement appréhendé, Paul-Henri se qualifie pour les phases finales avec un chrono de 1:01:94 et une 23ème place au classement. De son côté, Tony échoue lors de son 1er run et doit s’employer lors du second run pour rejoindre son partenaire en équipe de France. Avec un temps de 1:02:32, il prend la 43ème place et se qualifie in extremis pour les huitièmes. « J’ai eu une qualification difficile car je fais une grosse faute au 1er run, ce qui m’oblige à passer par la case 2ème tour. Ce n’est pas top mais c’est bon pour demain » se rassurait Tony tandis que Paul-Henri déclarait : « Mon objectif était d’être qualifié dès le premier tour. C’est chose faite. Demain, je serai capable du meilleur comme du pire ».
Le lendemain, les choses s’accélèrent pour nos deux athlètes. Malgré un bon départ, ils n’arrivent pas à concrétiser. Tony s’accroche à un adversaire, perd beaucoup de vitesse et se retrouve distancé et éliminé. Quant à Paul-Henri, au coude à coude avec le 3ème, il termine 4ème après le résultat de la photo finish. Eliminés en huitièmes, « Polo » prend la 27ème place et Tony la 47ème place.

Après la déception d’être passés tout proche des quarts, nos deux riders retournent sur la piste de Veysonnaz pour les qualifications.
Encore une fois, Paul-Henri ne s’attarde pas et se qualifie dès le 1er run en 1:01:14 mais Tony a plus de mal et doit attendre le 2ème run pour se qualifier en 1:01:43.
Hasard du tirage, les deux Français se retrouvent dans la même course pour les huitièmes de finale.
Le Toulousain profite d’un écart d’un des concurrents pour se hisser dans le trio de tête tandis que le rider d’Isola 2000 reste au coude à coude pour la 4ème place. En passant la ligne d’arrivée, Paul-Henri est qualifié et Tony éliminé aux portes du dernier carré.

Le quart de finale se révèle fatal pour « Polo ».  Parti légèrement en retrait par rapport à ses concurrents, il rattrape son retard petit à petit mais, voulant trop bien faire, prend un risque et se blesse à l’épaule. Bilan sans appel : luxation et saison terminée. « Cette saison je me suis moins bien préparé que d’habitude. Je veux faire deux saisons sportives « cool » pour pourvoir ensuite me relancer pour le titre Olympique en 2018. Ma saison terminée, je vais me concentrer sur mon travail chez SNCF » racontait-il après sa chute.

Tony Ramoin sera donc le seul représentant du dispositif Athlètes SNCF lors de la Coupe du Monde à La Molina (ESP) du vendredi 20 au samedi 21 mars prochain.

Crédits Photos: FIS // Paul-Henri de Le Rue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 + = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page