Le Blog Athlètes SNCF / Frédéric Belaubre remet les pendules à l’heure

Frédéric Belaubre remet les pendules à l’heure

Commentaires (0)

L’homme n’est pas du genre à se laisser abattre. Après avoir abandonné sa course lors de la première manche de Coupe d’Europe de Triathlon à Holten et raté une étape du France Iron Tour le 13 juillet dernier pour cause de maladie, Frédéric Belaubre a mis tout le monde d’accord la semaine dernière.

Vainqueur des deux premières étapes, l’Agent Commercial Voyageurs à Saint-Raphaël, s’est présenté le 16 juillet dernier au Lac de Sautet en Isère, pour disputer la finale du France Iron Tour avec la ferme intention de finir le travail en beauté.
Sur une double distance XS* soit 375 m de natation, 12 km de vélo et 2,5 km de course à pied, Frédéric Belaubre a réalisé le meilleur temps en 00:32:53 et remporte la compétition au classement général devant la jeune star montante du Triathlon, Dorian Coninx.
« Je suis content de ma performance, cela m’a permis de reprendre confiance en moi et de constater ma forme après avoir été malade. Dorian Coninx est un jeune très talentueux qui a tout de même finit 7e lors d’une manche aux Championnats du Monde. »

Quatre jours plus tard, le triple Champion d’Europe s’est rendu en Suisse à Genève pour disputer la 2e manche de Coupe d’Europe avec pour objectifs de monter sur le podium et de réaliser un bon chrono sur la partie course à pied. Cette fois-ci sur une distance olympique, à savoir 1500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied, Frédéric Belaubre n’a pas fait de détails et a rempli parfaitement ces objectifs en terminant 3e de l’étape en 01:58:52, soit huit secondes derrière le vainqueur suisse,  Sven Riederer.
En forme, Frédéric a été l’un des seuls à parcourir les 1500 m de natation sous la barre des 19 minutes avec un temps de 18:52 avant d’enchaîner avec le vélo. Mais la vraie performance est venue de sa course à pied où il a réalisé le meilleur chrono en parcourant les 10 km en 31:24.
« Cette manche a été parfaite. J’étais bien physiquement, j’ai retrouvé mes sensations même si j’ai ressenti quelques séquelles musculaires sur la fin et je suis prêt pour la prochaine manche dimanche prochain. »

Rendez-vous dimanche prochain à Banyoles en Espagne avec un Frédéric Belaubre tout en confiance.

*2 fois les distances de chacune des disciplines soit : 2x 375 m de natation, 2x 12 km de vélo et 2x 2,5 km de course à pied

Crédits Photos: Charlotte Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 + = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page