Le Blog Athlètes SNCF / Haby Niaré affirme son statut de numéro 1 mondiale du taekwondo

Haby Niaré affirme son statut de numéro 1 mondiale du taekwondo

Commentaires (0)

La dernière compétition de l’année 2015 d’Haby Niaré constituait un sacré défi : la finale du Grand Prix, à Mexico, mettait en effet aux prises les 8 meilleures taekwondoïstes mondiales. Dans ce tableau exceptionnel, Haby avait l’honneur d’être tête de série numéro 1 en vertu de sa place de leader au classement mondial.

Pour cette compétition, il est essentiel d’être tout de suite dans le rythme car il n’y a pas de combat facile. Au premier tour, Haby est opposée à la 8e mondiale, la Chinoise Yun Fei Guo, qu’elle connait bien et qui est  particulièrement agressive. L’Agent Commercial Voyageurs à Paris Saint-Lazare subit les attaques de son adversaire sans trop d’inquiétude et maintient le score à égalité à la fin du temps règlementaire. L’altitude (2 250 mètres) et le manque d’oxygène ambiant jouent en sa faveur puisque la Chinoise finit fatiguée et Haby en profite pour place un coup de pied retourné en contre qui lui offre le golden point*.

Au tour suivant, c’est une combattante bien différente qui l’attend : la Russe Anastasia Baryshnikova est beaucoup plus petite et massive, mais très explosive. Régulièrement en difficultés face à elle, Haby choisit d’adapter sa stratégie et de mener le combat afin de lever la jambe la première et d’empêcher son adversaire d’attaquer. La tactique s’avère payante d’entrée avec un premier point marqué dès la première attaque et, alors que son adversaire tente d’accélérer dans le dernier round, elle subit un contre qui fait passer le score à 2-0. La Française se contente de gérer la fin de match et se retrouve même sanctionné pour non combativité, ce qui permet à la Russe de revenir à 2-1, mais il est trop tard pour rattraper Haby. Le ticket pour la finale est dans la poche !

La finale oppose Haby à sa principale « bête noire » : la Turque Nur Tatar qui l’a battue aux Mondiaux et aux Jeux Européens cette année. Sauf que depuis, la n°1 mondiale l’a dominée à Manchester, une victoire qui change le rapport de forces. Tout en maîtrise, Haby gère son combat, attendant l’ouverture, assurant sa garde pour placer le coup fatal, en contre, à 20 secondes de la fin. 1-0, un score minimal mais suffisant pour obtenir la médaille d’or. La numéro 1 mondiale en 2015, c’est bien elle !

« Je suis très heureuse de gagner ici, dans des conditions difficiles avec l’altitude. Le niveau était très relevé et à chaque combat, je me disais que celui-ci allait être plus dur que le précédent. Au final, j’ai bien géré mes échéances, avec sérénité et je n’ai jamais été mise à mal. Tatar était ma bête noire mais Manchester a renversé la vapeur, son intimidation n’a plus d’effets sur moi ! C’est important aussi de marquer autant de points pour prendre un peu d’avance au ranking en vue des JO. Ça me permettra d’alléger mon calendrier d’ici Rio, de m’accorder de longues plages de récupération. Au final, 2015 aura été une année contrastée avec ma blessure au genou et ma déception des Mondiaux, mais cette fin de saison est très réconfortante. »

Haby Niaré remontera sur les tatamis en février pour les Championnats de France puis en mai pour les Championnats d’Europe,

*Lorsque les deux adversaires sont à égalité au terme du temps réglementaire, le premier qui marque dans le golden score remporte le combat.

Crédit photo : LOMX Photo Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ cinq = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page