Le Blog Athlètes SNCF / Harold Corréa bondit vers les Jeux olympiques

Harold Corréa bondit vers les Jeux olympiques

Commentaires (0)

Son rêve de voir Rio et de participer pour la première fois de sa carrière aux JO ne semble plus qu’à une portée de main. Harold Corréa a réussi les minimas olympiques, le 22 mai, lors de la finale des Championnats de France Interclubs à Villeneuve-d’Ascq (Nord) qu’il a remporté pour la 4e fois avec son club, l’Entente Franconville Césame Val-d’Oise. L’Agent Commercial Voyageurs de Paris Gare de Lyon a gagné le concours du triple-saut en réalisant 17,08 m, son nouveau record personnel. Cette performance, la 5e mondiale de la saison, lui permet de répondre au premier critère de sélection olympique (17,05 m) imposé par la Fédération Française d’Athlétisme. «  Je suis content, c’est un vrai soulagement, sourit le Champion de France 2012 et 2015, âgé de 27 ans. Je savais que j’avais une telle perf dans les jambes, mais il fallait la sortir. A Villeneuve-d’Ascq, les conditions n’étaient pas optimales, même s’il ne faisait pas trop froid ».

Présent très tôt sur la piste nordiste pour un début de concours à 9 heures, le 9e des derniers mondiaux en salle a su se montrer solide sous un léger crachin. Après avoir battu une première fois son record personnel au 3e saut (16,99 m), il retombait au-delà des 17 mètres lors de sa 6e et ultime tentative. Avec un vent annoncé à + 1,2 m/s, ses 17,08 mètres ont donc été effectués dans des conditions régulières contrairement aux 17,11 m réalisés une semaine plus tôt lors du meeting de Montgeron (+ 2,2 m/s) *. «  J’ai eu un peu peur sur ce dernier essai, je suis allé vérifier la planche, car ça s’est joué au millimètre, raconte l’athlète entraîné par Jean-Hervé Stievenart. C’est une sensation agréable d’être régulier à 17 mètres. Maintenant, il faut l’être dès les trois premiers essais pour avoir des concours plus sereins ».

Pour Harold, la qualification pour Rio passe désormais par les Championnats de France, du 24 au 26 juin à Angers, où le titre lui assurerait son billet pour le Brésil. « Même si je me suis débarrassé du minima de sélection, c’est loin d’être fini, car je pense qu’on sera plus de trois à faire les minimas. Je vais continuer à travailler pour gagner les centimètres qui me mettront à l’abri et me préparer pour les Championnats de France qui décideront des sélections ». Il pourrait ensuite être aligné aux Championnats d’Europe, du 6 au 10 juillet à Amsterdam (Pays-Bas).

Depuis qu’il a rejoint le dispositif Athlètes SNCF en juillet 2015, le natif d’Epinay-sur-Seine dit avoir trouvé « un univers qui lui correspond. Tout est fait pour je sois dans les meilleures dispositions physiques et psychologiques, poursuit celui qui a découvert l’athlétisme sur le tard à 18 ans. Cela m’incite aussi à mieux surveiller mon hygiène de vie, car je dois enchaîner mes horaires de travail avec mes séances d’entraînement. Cependant, toutes les conditions sont réunies pour me permettre de viser les JO. « 

Preuve de sa notoriété croissante, Harold Corréa a fait l’objet d’un reportage pour l’émission « Esprit Bleu » de l’Equipe 21 mettant en lumière son quotidien partagé entre les gares et les pistes d’athlétisme. Vous pouvez le découvrir ici.

* La limite autorisée est de + 2,0 m/s

Crédit photo: M-L Nguyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un + 5 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page