Le Blog Athlètes SNCF / Harold Correa, le grand saut tardif vers le haut niveau

Harold Correa, le grand saut tardif vers le haut niveau

Commentaires (0)

Une ascension d’une rare fulgurance : Harold Correa est venu au triple saut sur le tard, à 18 ans, presque par hasard et un peu malgré lui, grâce à l’œil perspicace de son professeur d’EPS dans son lycée d’Epinay-sur-Seine (93). Orienté vers le club de Franconville, rendu mythique par Stéphane Diagana, le féru de football va ranger le ballon au profit des pointes. Quatre petits mois après les avoir chaussées, il monte sur le podium des Championnats de France Jeunes aux côtés de Teddy Tamgho. Très vite, Harold est conquis par l’ambiance des compétitions ainsi que l’épanouissement personnel et la reconnaissance expresse que lui apporte le triple saut.

Aujourd’hui, Harold Correa souhaite accélérer son destin, en dépit de la fragilité d’un corps (tendon d’Achille, cheville, adducteurs) qui a dû s’adapter à l’exigence du haut niveau et à l’intensité des entraînements. Lancé dans une course contre le temps et vers la gloire, il rêve des J.O de Rio 2016, pas seulement pour y participer mais pour y faire retentir La Marseillaise. Il sait que la concurrence est dense dans sa discipline mais les minimas envisagés (entre 17,10 m et 17,20 m) sont largement à sa portée puisque son record en plein air s’élève à 16,92 m. Alors, chaque jour à l’INSEP, dans le temple de la formation, il travaille sa course d’élan, la clé majeure de sa progression.

Harold Correa, qui vient de décrocher son second titre national en plein air, rêve de faire des bonds dans la hiérarchie mondiale. Il est convaincu que cette évolution passe aussi par un meilleur équilibre et une plus grande sérénité loin des pistes. Titulaire d’un BAC STG, il vient justement d’intégrer SNCF, en tant qu’Agent Commercial Voyageurs à Paris Sud-Est, un poste où il pourra faire parler ses autres talents : son sens du contact et du service pour réussir un double projet important pour son bien-être. Habitué à s’enflammer devant les exploits des équipes de France tous sports confondus, il rêve que, demain, ce soient ses camarades tricolores qui saluent ses performances.

SON PALMARÈS
- Champion de France en plein air en 2012 et 2015
– Champion de France indoor en 2013
– 5ème aux Championnats d’Europe indoor en 2013

SON MÉTIER
Agent commercial Voyageurs à Paris Sud-Est

Crédits photos : FF Athlétisme, Hugo Saint Val

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 + = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page