Le Blog Athlètes SNCF / INTERVIEW RIO 2016 – Germain Chardin

INTERVIEW RIO 2016 – Germain Chardin

Commentaires (0)

Germain Chardin
Né à Verdun, le 15 mai 1983 (33 ans)
1,95 m pour 92 kg
Aviron, deux sans barreur (associé à Dorian Mortelette)
Club : Cercle Nautique Verdunois.
A intégré le dispositif Athlètes SNCF en octobre 2013
Cadre commercial à Nancy.

Palmarès :
Médaillé d’argent, en deux sans barreur, aux JO de Londres en 2012
Médaillé de bronze, en quatre sans barreur, aux JO de Pékin en 2008
Champion du monde, en quatre sans barreur, en 2010
Vice-champion du monde, en deux sans barreur, en 2013
Vice-champion d’Europe, en deux sans barreur, en 2015
Vingt-six fois champion de France

- Quel est ton sentiment avant de participer aux JO ?
Nous avons progressé avec mon coéquipier, nous travaillons très dur et j’ai confiance en ce que nous faisons.

- Quel est ton objectif ?
Revenir de Rio avec une médaille.

- Comment s’est déroulée ta préparation ?
Bien… mais fatigante (rires). Nous avons effectué six semaines de travail d’endurance et de renforcement musculaire. C’était une répétition de l’entraînement réalisé pendant l’hiver afin de se préparer au mieux.

- Qui sont tes principaux adversaires ?
Tous. Contrairement à un championnat du monde, le système de qualification – et non d’inscription – n’ouvrent que treize quotas (NDLR : l’obtention de quotas pour les JO est limitée et liée à la performance des athlètes nationaux à l’occasion des grandes compétitions) Les treize meilleurs de ces deux dernières années, ce qui densifie considérablement l’épreuve.

- Pour toi, des JO réussis seraient… ?
De ne rien avoir à regretter et de monter sur le podium.

- Après la médaille de bronze aux JO 2008, l’argent aux JO 2012, espères-tu l’or en 2016 ?
Les Néo-Zélandais n’ont pas perdu une course depuis la demi-finale des JO de Pékin il y a huit ans. Ils font donc largement office de prétendants au titre. Mais personne n’est imbattable.

- Quels objets très personnels ne dois-tu pas oublier en partant au Brésil ? Un fétiche ?
Des photos de mes proches.

- Quel(s) livre(s) vas-tu emmener ?
Flash Boy, une enquête de Michael Lewis.

- Quelle(s) musique(s) vas-tu emporter ?
De tout, de quoi écouter en fonction des situations.

- Avec qui aimerais-tu faire chambre commune ?
Mon coéquipier, Dorian Mortelette.

- Quel(s) champion(s) rêves-tu de rencontrer ?
Les céistes Matthieu Péché et Gauthier Klauss.

- Quelles compétitions espères-tu aller voir ? Et pourquoi ?

Un match France-USA en basket ou France-Croatie en handball.

- Quel est le premier souvenir des JO gravé dans ta mémoire ?
En 2008, notre entraîneur avait projeté, en comité restreint, une vidéo de présentation du village olympique quelques semaines avant de partir. A la fin, il nous avait dit : « vous allez aux Jeux olympiques ». C’était génial, nous étions jeunes et n’avions pas du tout conscience de la grandeur de l’événement.

- Quelle est l’image, dans l’histoire des Jeux, qui t’a le plus marqué ?
En 2008 à Pékin, lorsque le nageur américain Michael Phelps a obtenu huit médailles d’or olympiques, dépassant ainsi le record de Mark Spitz.

- Quel champion symbolise le mieux les Jeux olympiques selon toi ?
Le biathlète norvégien Ole Einar Bjorndalen.

Nous souhaitons une bonne préparation à Germain Chardin. Il débute la compétition le samedi 6 août (13H30 heure française) et espère participer à la finale le jeudi 11 août (13H30 heure française).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page