Le Blog Athlètes SNCF / INTERVIEW RIO 2016 – MARC ANDRÉ CRATÈRE

INTERVIEW RIO 2016 – MARC ANDRÉ CRATÈRE

Commentaires (0)

Marc André Cratère
Né en Martinique, le 3 février 1973 (43 ans)
1,94 m pour 80 kg
Escrime Handisport Club : Cercle sportif de l’Institution Nationale des Invalides
A intégré le dispositif Athlètes SNCF en 2008
Agent commercial voyageurs à Paris

Palmarès :
Médaille d’argent aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 en sabre
Champion du Monde en sabre par équipe (2006, 2010 et 2011) et en épée par équipe (2009)
Champion d’Europe en épée en individuel (2009) et en sabre (2007, 2009, 2011) et en épée (2011, 2014) par équipe
Champion de France en épée (2006 à 2009, 2011, 2014) et en sabre (2006 à 2010, 2013) en individuel

 

- Quel est ton sentiment avant de participer aux Jeux ?
Jusqu’à maintenant, c’était un événement attendu et préparé avec plaisir pendant 4 ans. Désormais, ma vision des choses a un peu évolué puisqu’il y a eu pas mal de polémiques par rapport aux Jeux Paralympiques. Il y a eu des soucis financiers pour les Jeux Olympiques et le budget des Jeux Paralympiques a été réduit pour compenser. Pour moi, les deux Olympiades devraient être au même niveau…  

- Quel est ton objectif ?
Mon objectif c’est de faire, au minimum, une médaille d’or… J’espère aussi que je serai sélectionné pour l’épreuve par équipe, mais cela dépendra de mes résultats en individuel. 


- Comment s’est déroulée ta préparation ?
Je me suis bien préparé avec beaucoup de cardio et de préparation mentale. Du 23 juillet au 3 août, j’étais notamment en stage en Martinique pour m’habituer au taux d’humidité qui sera proche de celui de Rio. J’étais aussi en stage à Bordeaux dernièrement.

- Qui sont tes principaux adversaires ?
Je connais tous mes adversaires sélectionnés aux Jeux. Après même si on est habitué à en battre certains, on sait que tout le monde peut se transcender aux Jeux. Moi, je suis attendu, donc ça ne sera pas facile

- Pour toi, des Jeux réussis seraient… ?
Deux médailles d’or (une en épée et une en sabre) et être sélectionné par équipe pour un troisième sacre.

-Ce sont tes 3èmes Jeux Paralympiques, comment les appréhendes-tu ?
J’ai plus d’expérience et de maturité. Lors des premiers Jeux, j’allais voir les autres disciplines, puis à Londres je l’ai moins fait. Cette fois ci, je n’irais sûrement rien voir pour être à fond dans ma compétition. J’ai appris à mes dépends que suivre tes coéquipiers dans la défaite ou dans la victoire te coûte beaucoup d’énergie.

- Que représente ta médaille d’argent à Londres en 2012?
Aujourd’hui c’est de la motivation pour mieux faire mais à l’époque c’était beaucoup de regrets. J’allais à Londres pour l’or…

- Quelle(s) musique(s) vas-tu emporter ?
Aussi étonnant que ça puisse paraître, je n’écoute aucune musique durant ma préparation.

- Avec qui aimerais-tu faire chambre commune ?
Je suppose que je serai avec Yannick Ifebe qui pratique les mêmes armes que moi.

- Quel(s) champion(s) rêves-tu de rencontrer ?
Le tennisman Novak Djokovic.

- Quel est le premier souvenir des Jeux gravé dans ta mémoire ?
Carl Lewis, avec notamment ses sauts en longueur, je trouvais que c’était un géant.

- Quel champion symbolise le mieux les Jeux selon toi ?
Djokovic, parce que jusqu’à maintenant parmi les athlètes de haut niveau, c’est le seul qui s’amuse avec le public. Comme il l’a fait dernièrement avec Gustavo Kuerten.

Nous espérons le meilleur pour Marc-André Cratère au cours de ces Jeux Paralympiques. Il débutera les la compétition par le sabre le lundi 12 septembre, avant de poursuivre avec l’épée le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page