Le Blog Athlètes SNCF / KEVIN BOULY, RECORD PERSONNEL AUX JO

KEVIN BOULY, RECORD PERSONNEL AUX JO

Commentaires (0)

C’est la revanche de ces JO. Non sélectionné dans un premier temps par sa fédération, Kévin Bouly a finalement battu ses propres records personnels lors de l’épreuve d’haltérophilie des Jeux Olympiques. Bénéficiant de l’imbroglio des athlètes azerbaïdjanais (NDLR : les 6 athlètes masculins de la fédération azerbaïdjanaise d’haltérophilie qualifiés pour les JO ont été suspendus par le CIO), l’athlète SNCF a su saisir sa chance.

Il a décidé avant les Jeux de quitter sa catégorie des -105kg dans laquelle il évolue habituellement et s’est aligné chez les -94kg : «J’ai entamé un régime pour changer de catégorie et redescendre au bon poids. J’avais 10 kilos à perdre, et j’ai dû faire en sorte que cela n’ait pas de répercussions sur mes performances ». On peut affirmer que cette décision courageuse a été récompensée : signant un sans-faute durant le concours en ne ratant aucun épaulé-jeté, ni aucun arraché, Kévin s’est même offert le luxe de battre ses records personnels.  « Durant la compétition, je commence d’abord par assurer mes essais, confie le conducteur loco  tracteur de Champagne Ardenne. Puis, avec la confiance, je réussi tous mes essais et je finis sur 155 kilos  à l’arraché et 190 kilos à l’épaulé jeté, battant mes records personnels. »

Finalement 12ème de la compétition, Kévin pense poursuivre les compétitions dans cette catégorie de poids : « Je n’avais plus concouru en -94kg depuis 7 ans…Du coup, je pense que je vais effectuer mes dernières années de carrière dans cette catégorie

Désormais de retour en France, Kévin garde d’excellents souvenirs de son séjour à Rio : « Je suis arrivé quelques jours avant l’ouverture de la compétition pour m’habituer au climat et au décalage horaire, raconte l’haltérophiliste. J’ai pu profiter du village,  de la cérémonie d’ouverture… ». L’entrée dans le stade lors de l’ouverture de ces JO restera d’ailleurs gravée dans sa mémoire : « Nous étions parqués dans un couloir avec tous les athlètes, Tony Parker, Teddy Riner… Et là, quelqu’un a commencé à chanter la Marseillaise et tout le monde a suivi. Avec l’entrée dans le stade qui a suivi, devant plus de 80 000 personnes, c’était impressionnant. »

Ravi de l’engouement des supporters français lors de l’évènement, il profite désormais de ses vacances avec sa famille, avant de retrouver la compétition à l’occasion des Masters d’Haltérophilie à Heinsheim (GER) début octobre. Un repos bien mérité après tant d’efforts.

Crédit Photo: K.Bouly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 2 = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page