Le Blog Athlètes SNCF / Laetitia Blot et Cyrille Maret parmi les meilleurs mondiaux à Rabat

Laetitia Blot et Cyrille Maret parmi les meilleurs mondiaux à Rabat

Commentaires (0)

« 436…C’est le nombre de jours qui nous séparent de l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio » répète sans cesse Cyrille Maret. Une phrase qui raisonne également dans la tête de Laetitia Blot, judokate et Athlètes SNCF au côté de Cyrille Maret. Figurant parmi les 16 meilleurs mondiaux de leur catégorie, Cyrille et Laetitia étaient invités à participer aux Masters de Rabat.

Laetitia, des Championnats du Monde avant l’heure

Engagée chez les – 57 kg, Laetitia n’a pas bénéficié d’un tirage clément en phase de poules. Et pour cause, la 14ème mondiale se retrouve alignée aux côtés des trois médaillées des derniers Championnats du Monde.

Pour son entrée dans la compétition, la Chef de Bord de Paris-Nord est opposée à la Championne du Monde 2014, la Japonaise Nae Udaka. Motivée par le challenge, Laetitia est prête au combat.
A peine le salut effectué, la Française se lance à l’assaut de son adversaire pour essayer de la surprendre, mais en vain. Les deux judokates s’observent, se jaugent et campent sur leurs positions jusqu’à se faire pénaliser par l’arbitre pour « refus de combattre ». La Japonaise devient plus offensive et Laetitia n’arrive pas à répondre. La sanction tombe rapidement, l’arbitre attribut un 2ème shido (avertissement) à Laetitia ! Quelques secondes plus tard, la sonnerie de fin de combat retentit : avec une pénalité de plus, Laetitia s’incline.

« Ce n’est pas pour cette fois, mais il y a des choses positives à garder en mémoire, mes problèmes de santé se sont améliorés et je commence à retrouver mes sensations. Je compte m’entrainer deux fois plus pour les Championnats d’Europe. » déclarait-elle.

Le retour à la compétition pour Cyrille Maret

Forfait il y a quelques semaines pour le Grand Prix de Zagreb, suite à des douleurs aux côtes, Cyrille faisait son retour avec l’Equipe de France ce week-end.
Dès le début du combat, l’Agent de Sûreté de Paris Sud-Est attaque son adversaire, le Belge Toma Nikiforov, pour le mettre en difficulté mais n’arrive pas à conclure. Son adversaire, sur la défensive, se fait pénaliser à plusieurs reprises. Menant au score, le Français pense pouvoir sécuriser le combat mais se fait surprendre et encaisse coup sur coup un yuko*, puis un waza-ari**.

« Je suis forcément déçu après cette défaite au premier tour. J’avais 3 shidos à 1 à mon avantage et je me fais surprendre. C’est le sport ! » confiait Cyrille.

Avant de participer aux Jeux Européens à Bakou (Azerbaïdjan) du 25 au 28 juin  avec Cyrille Maret, Laetitia Blot fera une escale en Hongrie pour participer au Grand Prix de Budapest, du 20 au 21 juin.

* Yuko : Plus petit avantage que peut obtenir un judoka lorsque son adversaire tombe sur la tranche
**Waza-ari : 2ème score le plus élevé qu’un combattant peut obtenir en faisant chuter sur le dos son adversaire

Crédits Photos: T.Zahonyi // Philippe Rabouin // FFJDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 + six =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page