Le Blog Athlètes SNCF / Laetitia Blot, vice-championne de France

Laetitia Blot, vice-championne de France

Commentaires (0)

Les meilleurs judokas français se sont donné rendez-vous ce week-end à la Kindarena de Rouen pour disputer les Championnats de France Individuels Séniors D1. Pour les 600 combattants présents, un seul objectif : s’emparer du titre national. Deux athlètes SNCF ont participé à cette grande fête du judo français, Laetitia Blot chez les moins de 57 kg et Adrien Raymond en moins de 60 kg.

Pour son premier duel, la Chef de Bord de Paris-Nord est opposée à Sarah-Leonie Cysique. Dans un combat fermé, Laetitia parvient à faire chuter son adversaire et à marquer un Waza-Ari* qui lui permet d’accéder au tour suivant. En huitième de finale, elle affronte Mathilde Roustan qui, de peur de trop se découvrir, reste sur la défensive et se fait sanctionner à plusieurs reprises pour refus de combattre. C’est donc sans faire chuter son adversaire que notre pensionnaire de Judo Club Pontault-Combault remporte son combat.

En quart de finale, Laetitia ne fait pas de cadeau à Géraldine Sert. Agressive, elle projette à plusieurs reprises son adversaire au sol avant de remporter le combat sur Ippon**. Sur le même rythme, elle enchaine en demi-finale et remporte son combat face à la médaillée de bronze aux derniers Championnats du Monde junior, Sarah Harachi. Cette dernière ne peut que tenter de repousser les assauts de Laetitia, en vain.

En finale, elle retrouve  Amélie Guihur du Sainte-Geneviève Sports Judo. Alors que rien ne semble pouvoir départager les deux combattantes, Laetitia se fait surprendre et chute     à deux secondes de la fin du temps réglementaire et doit se contenter du titre de Vice-Championne de France 2015.

« Ce n’est pas la couleur de la médaille qui compte, c’est la régularité dans le temps. Depuis 2011 je suis sur le podium des Championnats de France. En finale, je me laisse surprendre juste avant la fin du combat. Maintenant, je dois retourner à l’entrainement et continuer de travailler. »

Adrien Raymond a quant à lui débuté la compétition par une victoire sur Ippon face à Romain Aymard. En 16ème de finale, notre athlètes SNCF, en charge de la maintenance de voies ferrées sur le secteur de Choisy-le-Roi (94), est opposé au triple Champion de France, Issam Nour. Dans un combat engagé, Adrien parvient à faire basculer plusieurs fois son adversaire mais finit par se faire surprendre et chuter en fin de combat.

Laetitia et Adrien doivent maintenant reprendre la direction de l’entrainement en attendant de savoir s’ils seront sélectionnés pour disputer le Grand Prix de Corée du 26 au 28 novembre prochain.

*Waza-ari : 2e score le plus élevé qu’un combattant peut obtenir en faisant chuter son adversaire sur le dos
**Au judo, Ippon s’obtient lorsque l’adversaire tombe largement sur le dos avec force, vitesse et contrôle ou lors d’une immobilisation de 20 secondes. Il peut également être marqué quand l’un des deux adversaires abandonne.

 

Crédits Photos : Bertrand Jaquot et Philippe Rabouin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page