Le Blog Athlètes SNCF / Le Huit français aux 50 ans de la « Head of the Charles Regatta »

Le Huit français aux 50 ans de la « Head of the Charles Regatta »

Commentaires (0)

Dans chaque sport, il y a des rencontres, des courses qui ne se refusent pas, des évènements chargés d’histoire qui permettent de comprendre et de perpétuer l’héritage laissé.
Créée en 1964, la « Head of the Charles Regatta », course d’aviron la plus populaire du monde, fêtait ce week-end son 50e anniversaire devant près de 200 000 spectateurs passionnés.
Les quatre rameurs du dispositif Athlètes SNCF ont fait le déplacement à Boston pour concourir le long de la rivière Saint Charles et se mesurer à de prestigieux bateaux, dont celui de l’Université d’Harvard, sur l’une des courses la plus suivie : la Men’s Championship Eights.

Pour son grand retour dans le bateau du huit français, Jean-Baptiste Macquet, Agent Commercial Voyageurs, était aux côtés de Germain Chardin, Cadre Commercial Voyageurs, Sébastien Lenté, Chef de Projets Infrapôle et Cédric Berrest, Correspondant Environnement Infralog.
Sur une course de 4,8 km en contre-la-montre, le huit français part en 3e position derrière le bateau d’Harvard et adopte une stratégie d’attaque. Sur un rythme très élevé, l’équipage tricolore pointe à la 2e place au passage intermédiaire mais ne parvient pas à dépasser le bateau universitaire. Sur le dernier kilomètre, les rameurs tricolores lâchent prise petit à petit suite aux efforts intenses prodigués en début de course et terminent finalement à la 6e place en 14:37:94 derrière les bateaux américains.
« Les gars sont partis vite pour essayer de revenir sur l’équipage d’Harvard rapidement, mais ils n’ont pas réussi à les doubler. Du coup, ils sont restés dans leur bouillon, c’était malheureusement le risque avec cette stratégie. Ils ont été un peu moins bien dans leur 2e partie de parcours. Ils ont réalisé un bon départ, ils sont 2e au premier temps intermédiaire, mais au final ils terminent en 6e position, alors forcément ils sont déçus. La Head of the Charles reste une compétition atypique, cela aurait été bien de faire un résultat ici, mais ce n’était pas primordial. Le groupe retiendra plus l’aventure que le résultat. » a expliqué Yannick Schulte, entraîneur national du Huit.

Crédits Photos: SNCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page