Le Blog Athlètes SNCF / Moisson de médailles à Alexandrie pour Niaré, Maizeroi et Barclais

Moisson de médailles à Alexandrie pour Niaré, Maizeroi et Barclais

Commentaires (0)

Quelques jours après l’Open d’Iran, nous retrouvons nos trois taekwondoïstes en Égypte pour l’Open d’Alexandrie. Quelque peu déçus de leurs prestations à Téhéran, Haby Niaré, Torann Maizeroi et Stevens Barclais abordent ce nouvel Open avec un esprit revanchard.

Comme en Iran, Haby Niaré lance les hostilités.Tête de série dans sa catégorie des – 68 kg, l’Agent Commerciale de Paris Saint-Lazare accède directement à la demi-finale. Pour son premier combat, Haby retrouve la Marocaine Hakima Elmslahy. Auteur d’une très belle prestation avec une agressivité dont elle seule à le secret, la Française gagne le combat 14-1. En finale, la Championne du Monde 2013 est opposée à l’Espagnole Lua Pineiro Devesa. Un combat sous haute tension où les deux concurrentes n’arrivent pas à prendre à l’avantage. Mais c’est sans compter sur une Haby Niaré orgueilleuse qui ne lâche rien et, sur le score de 4-3, remporte une belle médaille d’or, sa deuxième depuis le début de l’année 2015.

C’est ensuite l’heure pour Torann Maizeroi et Stevens Barclais d’entrer dans la compétition et d’espérer suivre le même chemin doré. Torann passe directement en quarts de finale après le forfait de son adversaire. Sans perdre en concentration, l’Agent de Sûreté à Paris Rive Gauche commence fort dans la compétition en éliminant son compatriote français, Moustapha Doumbia sur le score de 11-3. Après une demi-finale arrachée 6-5, il rencontre le Tunisien Oussama Oueslati en finale. Chacun leur tour, ils posent leurs attaques mais aucun des deux n’arrivent à prendre l’ascendant sur l’autre. Au terme du combat, c’est finalement le Tunisien qui, par 2 points de plus, remporte la compétition. Malade la veille du tournoi, le Français savoure sa médaille d’argent, « Le fait d’être bien concentré et l’expérience des compétitions précédentes m’ont permis de bien travailler et de préciser mon jeu tactique. Je vais tout faire pour rester dans cette lancée ».

Stevens Barclais est le dernier à entrer dans l’arène. Pour son premier combat, il fait carton plein en empêchant son adversaire de marquer un seul point. Vainqueur sur le score de 6-0, le Chargé de Communication à Paris Sud-Est espère bien briller en quarts de finale. Avec un adversaire égyptien et toute une salle acquise à la cause de ce dernier, Stevens puise dans ses ressources pour gagner le combat 13-8 et accède à la demi-finale. Lors de ce dernier combat, le Français n’arrive pas à s’imposer offensivement et, malgré une défense acharnée, s’incline 3-12. Avec une médaille de bronze autour du cou, l’Open d’Iran est oublié et celui de Luxor déjà en ligne de mire «Enchaîner toutes ces compétitions me permet de travailler tout de suite sur mes défauts et c’est vraiment très instructif » déclarait Stevens Barclais.

Pour cette tournée de préparation, nous retrouverons Haby Niaré, Torann Maizeroi et Stevens Barclais lors de l’Open de Louxor, en Égypte les 27 et 28 février prochains.

Crédits Photos: FFTDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page