Le Blog Athlètes SNCF / Pas de médailles aux Jeux Européens pour Niaré, Barclais et Maizeroi

Pas de médailles aux Jeux Européens pour Niaré, Barclais et Maizeroi

Commentaires (0)

6 000 participants, 50 pays, 20 sports, tous réunis à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan pour les premiers Jeux Européens de l’histoire du sport ! Disciplines olympiques ou non, de nombreuses fédérations sportives ont fait le déplacement et c’est remplis de fierté que Stevens Barclais, Torann Maizeroi et Haby Niaré ont pris part à l’aventure.

Stevens Barclais (-68 kg) est le premier à fouler le tatami. Sujet à des problèmes physiques depuis quelques mois, le Chargé de Communication de Paris Sud-Est a décidé de travailler encore plus dur, encore plus fort son cardio pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Misant souvent sur la stratégie, Stevens montre un nouveau visage lors de la compétition, un visage de conquérant face au Vice-Champion d’Europe Vladislav Arventii. Attaquant sans relâche, il n’est toutefois pas récompensé de sa fougue, s’inclinant finalement 4-8. Même s’il a encore du travail, Stevens a montré de belles choses, à renouveler lors  des prochaines compétitions.

Toujours du côté des hommes, Torann Maizeroi, chez les – 80 kg, réalise une entrée délicate dans la compétition en éliminant au point en or*, le Polonais Piotr Pazinski (3-2) avant de s’incliner à son tour, 6-7 face à l’Italien Roberto Botta en quart de finale. L’espoir d’un repêchage** est anéanti par la défaite de l’italien en demi-finale et, avec lui, la dernière chance de médaille pour notre Agent de Sûreté à Paris Rive Gauche.

Grand espoir de médaille, Haby affirme ses ambitions chez les – 67 kg. Expédiant ses deux premières adversaires sur des scores de 13-3 et 8-4, l’Agent Commercial de Paris Saint-Lazare ne réussit malheureusement pas à venir à bout de la Russe Anastasia Baryshnikova en demi-finale, s’inclinant 3-11. Repêchée, la Française retrouve la Turque Nur Tatar avec pour enjeu la médaille de bronze. Après des débuts timides, Haby reprend le combat à son compte dans le 3ème round et revient à égalité 7-7, mais son ennemi de toujours, réussit à marquer l’ultime point sur le gong. C’est donc aux portes de la médaille de bronze qu’Haby s’arrête : « Dès le début du combat, je n’ai pas réussi à placer mes attaques, j’avais du mal à me concentrer avec l’enjeu. Après, j’ai sorti les griffes, le combat était relancé. A 7-7, j’y crois et là, elle marque juste à la fin. Je suis forcément déçue, mais je n’ai rien lâché. Je vais continuer de travailler et la prochaine fois, je la battrai ». déclarait Haby.

Nos 3 athlètes seront dès ce week-end en Australie pour un nouvel Open. Bonne chance à eux !

*Lorsque les deux adversaires sont à égalité au terme du temps réglementaire, le premier qui marque dans le golden score remporte le combat.
** A partir des quarts de finale, l’athlète éliminé par un des deux finalistes va au repêchage pour la médaille de bronze.

Crédits Photos: SNCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− un = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page