Le Blog Athlètes SNCF / PECHE ET KLAUSS S’OFFRENT LE DEUXIEME GLOBE DE CRISTAL DE LEUR CARRIERE

PECHE ET KLAUSS S’OFFRENT LE DEUXIEME GLOBE DE CRISTAL DE LEUR CARRIERE

Commentaires (0)

Et de deux ! En ce week-end de l’Assomption, devant un public palois aux anges, les céistes SNCF Matthieu Péché et Gauthier Klauss ont inscrit pour la deuxième fois de leur carrière leur nom au palmarès du classement général  de la Coupe du Monde de slalom de canoë biplace.
Après avoir décroché l’or la semaine dernière à Seu en Espagne, les deux Chefs de Projets Marketing avaient le statut de favoris avant la finale de Pau. De son côté, Pierre Picco, associé à Hugo Biso, espérait finir la saison de Coupe du Monde sur une bonne note après une frustrante 7ème place à Seu.

Un slalom difficile vers le Globe de Cristal
Samedi 15 août, au moment d’aborder cette finale, Matthieu et Gauthier n’ont qu’une idée en tête : conserver leur place de leaders de la Coupe du Monde. L’entame est alors idéale, puisqu’ils terminent 3èmes de leurs séries, derrière les tandems britanniques et français Florence / Hounslow et Prigent / Kervella.
24h plus tard, alors que les deux équipages tchèques, leurs concurrents les plus sérieux au général, signent une demi-finale quasi-parfaite, les deux Vosgiens déchantent. Ils ne sont pas dans le coup mais parviennent à arracher leur ticket in-extremis pour la finale avec une dixième et dernière place qualificative. L’essentiel est là : le Globe de Cristal* leur tend les bras.
Deux heures seulement après leur demi-finale périlleuse, Péché et Klauss s’élancent les premiers sur le bassin de Pau. Galvanisés par leur public, ils réussissent alors une descente de très haut niveau qui aurait pu leur permettre de monter sur la première marche du podium de l’épreuve si les Tchèques Kaspar et Sindler ne les avaient pas finalement devancés sur le fil.
Matthieu Péché, tout sourire ce lundi matin, nous a livré son analyse : «Ce week-end n’a pas été facile, mais on est contents et soulagés de pouvoir soulever ce Globe de Cristal devant notre public, surtout après cette demi-finale très poussive, où l’on n’y était pas du tout et où l’on a complètement pagayé à contre-courant. On a su se ressaisir, bien travailler les vidéos juste avant la finale et claquer le temps qu’il fallait pour montrer qu’on était là. Après, on avait gagné chez les Tchèques, ils gagnent chez nous, c’est de bonne guerre ! On tire un bilan très positif de cette Coupe du Monde avec deux victoires, deux médailles d’argent et bien sûr cette première place au classement général.»

Pierre Picco et Hugo Biso terminent à une honorable 10ème place
Pierre Picco, l’autre céiste du dispositif Athlètes SNCF, était également présent lors de cette ultime étape de Coupe du Monde. Comme lors des deux autres manches de Coupe du Monde qu’il a disputées en 2015, l’Ingénieur d’études sur Ouvrages d’Art à Saint-Denis et son coéquipier Hugo Biso ont réalisé un parcours plus qu’honorable puisqu’ils ont réussi à se hisser en finale aux côtés des  meilleurs.
Hélas, un esquimautage** en plein milieu de leur descente en finale leur a été fatal. C’est pour l’honneur et devant un public qui peut être fier d’eux, qu’ils ont remonté le bassin et conclu leur manche en franchissant toutes les portes.
«  Le sentiment à l’issue de la compétition est bien sûr mitigé, puisqu’on fait une grosse erreur en finale qui nous empêche de briller devant notre public. C’était quand même super agréable de pouvoir participer à une épreuve chez nous, ici en France, chose qui n’arrive pas souvent ! On fait quand même 3 finales dans cette Coupe du Monde, qui n’était pas notre objectif principal cette saison, et ça c’est une grosse satisfaction. Il va falloir maintenant bien se préparer pour les Mondiaux qui arrivent très vite » nous a confié Pierre.

Les Championnats du Monde organisés du 16 au 20 septembre prochains dans le bassin olympique du Lee Valley White Water Centre à Londres, sont en effet la prochaine échéance de nos 3 céistes avec, une fois de plus, de très grosses chances de briller.
Une chose est sûre, à l’heure où le CIO laisse planer une grosse incertitude sur l’inscription du C2*** au programme des JO de Tokyo 2020****, Gauthier, Matthieu et Pierre continuent de démontrer au public, de la meilleure des manières, toute la beauté de cette discipline.

* Le Globe de Cristal récompense l’équipage qui remporte le classement général de la Coupe du Monde.
** Un chavirage de leur canoë.
*** Canoë biplace
**** Le CIO invoque en effet un problème de parité au sein de la discipline

 

Crédits photos : Balint Vekassy et Jan Homolka

Retrouvez l’intégralité de la finale sur cette vidéo de la Fédération Internationale de Canoë :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page