Le Blog Athlètes SNCF / Picco au pied du podium des Championnats d’Europe, Klauss-Péché stoppés en demi-finale

Picco au pied du podium des Championnats d’Europe, Klauss-Péché stoppés en demi-finale

Commentaires (0)

Les céistes Pierre Picco, Matthieu Péché et Gauthier Klauss sont arrivés aux Championnats d’Europe avec sérénité, confiance et ambition, comme ils nous l’avaient confié quelques jours plus tôt. Du suspense au dénouement, nous les retrouvons sur le bassin de Markkleeberg, en Allemagne pour 3 jours de compétition.

Vendredi 29 mai : les canoës et les pagaies sont prêts, les concurrents enfilent leur casque, leur dossard et leur jupe et s’élancent sur le bassin. Pierre et son coéquipier Hugo Biso s’élancent pour leur 1er slalom. A l’aise sur le parcours, ils réalisent un temps de 1:07:08 avec lequel ils s’assurent la 1ère place de cette manche. Gauthier et Matthieu prennent sans forcer, la 5ème place en 1:10:80.

Après une journée de repos et un entrainement pour peaufiner les derniers détails, nos trois Athlètes SNCF vont pouvoir en découdre face aux meilleurs européens. En demi-finale, Pierre Picco, Ingénieur études Ouvrages d’Art à la Direction de l’Ingénierie, et son partenaire remplissent parfaitement le contrat* en se glissant à la 4ème place, malgré une pénalité de 2 secondes suite à une porte touchée.
Vient ensuite le tour de Matthieu et Gauthier. Les deux Chefs de Projets Marketing sont tout de suite dans le rythme, enchainent les portes à vive-allure, réalisant le meilleur temps à mi-parcours mais finissent par heurter une porte. Cette erreur leur coûte 50 secondes puisque la porte s’est retournée à leur contact et, avec un temps corrigé de 1:53:92 (1:03:92 + 50 secondes), les deux compères d’Épinal terminent 18èmes, une place qui ne leur permet pas d’accéder en finale.
« C’est un sentiment partagé qui nous envahit. D’une part, nous sommes satisfaits parce que nous avons très bien bossé ce week-end, nous avons pagayé proprement et nous étions dans le coup. Nous sommes allés chercher de très bons temps et nous aurions largement pu disputer le titre, donc c’est de bon augure pour la suite. D’autre part, nous sommes frustrés parce que nous n’avons  pas réussi à aller en finale à cause d’une petite erreur alors que nous avions les bras et la navigation pour. » confiait Gauthier.

Seuls représentants français en finale, Picco et Biso espèrent ramener une médaille, comme ils avaient su le faire lors des Championnats d’Europe des -23ans quelques années auparavant. Dès le top départ, le duo part très vite sur le bassin mais commet une petite faute et se voit pénaliser de 2 secondes. En passant la ligne d’arrivée, les deux Français se retrouvent à la 4ème place, à moins d’une seconde du podium. Une belle performance néanmoins qui les conforte dans leur position parmi les meilleurs mondiaux.
« Nous sommes un peu déçus d’être au pied du podium car on avait les bras pour prendre une médaille. Pour autant, on réalise un bon Championnat d’Europe. Lors de nos trois courses, nous ne sommes pas descendus en dessous de la 4ème place. Cela montre qu’on peut disputer et gagner chaque finale. » déclarait Pierre.

Nos céistes retourneront sur l’eau à l’occasion de la Coupe du Monde à Prague, en République Tchèque, du 19 au 21 juin prochains.

* Seuls les 10 premiers de la demi-finale accèdent à la finale

Crédits Photos: Nicolas Peschier // Pierre Mahé // pimaphoto.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq + 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page