Le Blog Athlètes SNCF / Romain Noble remporte l’or aux Jeux paralympiques

Romain Noble remporte l’or aux Jeux paralympiques

Commentaires (0)

Les images de la finale d’épée par équipe, aux Jeux paralympiques de Rio, resteront longtemps gravées dans les mémoires.
L’équipe de France est menée par la Chine de deux touches à neuf secondes de la fin… C’est alors que Romain Noble réussit l’impensable. L’assistant programmateur à InfraPôle Aquitaine trouve les ressources pour renverser la situation. Opposé à Jianquan Tian, il égalise (41-41) et permet à l’équipe de France de décrocher la médaille d’or à la faveur de la règle de la priorité à la fin du temps réglementaire. Les Tricolores – vainqueurs de la Pologne (45-28) en demi-finale – peuvent exulter sur la piste, alors que les Chinois restent de marbre, apparemment pas au courant du règlement.

 » On a vécu l’extase, un moment qu’on attendait tous, raconte le Bordelais (36 ans). Remonter ces deux touches me paraissait impossible. Mais après avoir marqué la première j’ai commencé à y croire. Il n’y avait rien à perdre, j’ai alors tout donné.  »

Sur le podium avec ses partenaires, Robert Citerne et Yannick Ifébé, le vice-champion paralympique de Londres en 2012peut savourer son premier titre paralympique, l’une des neuf médailles d’or décrochés par la délégation française.

 » C’est la récompense de quatre ans de travail, indique celui qui a intégré le dispositif Athlètes SNCF en 2011. Et une fin heureuse après mes déceptions en individuel.  » L’escrimeur fauteuil en catégorie A  du Cercle Athlétique Municipale de Bordeaux est en effet arrivé 5e à l’épée et 6e au sabre, – battu les deux fois en quarts de finale –  » Mon bilan est à la fois positif et mitigé, juge-t-il. J’aurais également aimé ramener une breloque lors des compétitions individuelles.  »

Au Rio, ce papa d’une fillette de quatre mois a vécu ses Jeux paralympiques  » dans une super ambiance « .   » L’organisation a été bonne et la salle était pleine avec des spectateurs  bien présents qui ont mis une chaude ambiance. Au Brésil, ils aiment les showmen et du coup, on a eu le public avec nous, ce qui nous a aidé.  » Quelques visites de la ville lui ont aussi permis de se changer les idées entre les épreuves.

Beaucoup sollicité depuis son retour en France, Romain aspire désormais à prendre des vacances en famille pour décompresser.  » La coupure après les Jeux est brutale, car tout se termine d’un seul coup. Les championnats du monde 2017 sont déjà dans son esprit, mais il ne souhaite pas se projeter plus loin.  » Beaucoup voudraient que je rempile pour les Jeux de Tokyo en 2020 cependant il est plus probable que j’arrête ma carrière d’ici deux ans. Mais sait-on jamais… »

©-Pervillé-F.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ un = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page