Le Blog Athlètes SNCF / Sophie Rodriguez signe son retour par un podium à Cardrona

Sophie Rodriguez signe son retour par un podium à Cardrona

Commentaires (0)

Après 4 mois sans pouvoir monter sur sa planche en raison d’une blessure à la cheville, Sophie Rodriguez signait son grand retour à la compétition la semaine dernière lors de la Coupe du Monde de snowboard halfpipe* de Cardrona, en Nouvelle-Zélande.

En janvier 2015, alors en pleine saison hivernale, Sophie se blesse à la cheville. Les médecins diagnostiquent une grosse entorse et préconisent du repos à la snowboardeuse. Mais cette dernière veut absolument terminer la saison et ne se soigne pas correctement. Handicapée pendant plusieurs mois ensuite, elle est contrainte de ranger sa planche pour guérir cette cheville douloureuse.

Petit à petit, Sophie reprend la préparation physique. D’avril à juillet, elle alterne  entre exercices physiques, séances de kinésithérapie et son travail chez SNCF. Pour préserver sa cheville, la Chargée de Communication à Chambéry doit faire l’impasse sur le stage de préparation avec l’équipe de France programmé fin juin aux Deux Alpes. L’objectif pour la snowboardeuse est de revenir en forme pour disputer la première Coupe du Monde de la saison en Nouvelle-Zélande.

Dès son arrivée en territoire maori, Sophie doit se mettre rapidement en action avant le début de la compétition. Motivée et heureuse de retrouver le pipe, elle retrouve des sensations et réussit à enchainer les runs. « La saison dernière a été assez compliquée à gérer pour moi à cause de ma blessure. D’autre part, je n’arrivais pas à atteindre les objectifs que je m’étais fixés. Le but de ce stage en Nouvelle-Zélande était donc de retrouver confiance en moi et de repartir sur de bonnes bases. »

Pour son entrée en lice, lors de son premier run, la Grenobloise assure et ne commet aucune erreur. Avec une note globale de 78.50, elle est certaine de faire partie des six finalistes. Libérée, Sophie peut prendre quelques risques et tenter des figures plus complexes. Elle commet quelques erreurs, sans conséquence pour la suite de la compétition.

En finale, la pression est toujours là. Si elle veut monter sur le podium, Sophie doit ajouter une grosse rotation à son run, comme par exemple, « un 900 back** » figure qu’elle maîtrise parfaitement. Pour son premier passage, la Française part à la faute et chute. Dernière au classement général provisoire avec 34.00 points, elle sait qu’elle doit faire mieux pour remporter une médaille. Son second run se déroule sans problème, elle enchaine les figures difficiles, ce qui lui permet de remonter au classement. Lors de son dernier passage, Sophie plus détendue, améliore même son score. Avec 81.00 points, elle grimpe sur la troisième marche du podium derrière la Chinoise Xuetong Cai et la Japonaise Hikaru Oe et devant sa compatriote et amie Mirabelle Thovex.

« Ce podium fait du bien au moral. En finale, nous sommes obligées de sortir une grosse figure. Je maîtrise le 900 back mais la peur est toujours là quand il s’agit de le retenter après 4 longs mois loin du half-pipe ! L’objectif était de prendre plus de risques pour essayer de monter sur le podium. Je suis tombée sur mon premier run mais j’ai replaqué mon 2ème puis j’ai amélioré ma note au 3ème. Je suis donc contente de ma finale même si j’ai eu un peu de chance car l’Américaine Kelly Clark, ultra favorite a chuté sur tous ses runs de finale. »

Avant de se rendre aux Etats-Unis pour disputer sa prochaine compétition au mois de décembre, Sophie enchaînera les stages pour continuer de travailler son amplitude et les nouvelles figures qu’elle aimerait passer en compétition.

 

*Le snowboard halfpipe est une discipline olympique. Elle se déroule  au cœur d’un demi-cylindre de neige. Les riders profitent de la vitesse accumulée sur les versants pour exécuter plusieurs figurent acrobatiques, notées par 5 juges. Ils ont deux runs ou manches pour réaliser les plus belles figures et marquer un maximum de points. Les athlètes sont notés l’amplitude, la variété des figures et l’évolution dans le pipe.
**Un « 900 back » correspond à deux rotations et demie en démarrant avec l’arrière de la planche.

Crédits photos : Sophie Rodriguez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page