Le Blog Athlètes SNCF / Ophélie David : « Sotchi restera un souvenir très fort »

Ophélie David : « Sotchi restera un souvenir très fort »

Commentaires (1)

Rencontre avec Ophélie David, 4e de l’épreuve de skicross à Sotchi

Il y a 2 semaines, tu finissais ta course à Sotchi au pied du podium. Avec le recul, comment revis-tu cet évènement ?

Avec et sans recul, mes sentiments n’ont pas changé : ça a vraiment été une compétition géniale dans le sens où on a senti que ça avait été organisé pour les athlètes. En effet, tout a été très facile pour nous, on a eu une quinzaine tranquille, sans soucis, avec des accès sur les pistes qui ont été facilités par rapport aux années précédentes. On était dans notre bulle, protégé et bien.

Côté sportif, ça restera toujours un souvenir très fort, puissant et intense, avec des sentiments très positifs, en fait. C’était un moment très agréable à vivre, je souhaite à tout le monde de vivre des moments comme ça. C’était vraiment génial. Après malheureusement, la fin est un peu moins drôle. Et pour dire la vérité que ce soit une minute après la course ou aujourd’hui, j’ai toujours le même sentiment, j’ai les boules…

Lors de cette finale, alors que tu étais 3e, tu as fait preuve de beaucoup d’agressivité pour aller chercher la victoire.

Oui effectivement mais je n’étais plus dans la course au moment présent, à l’instant T. Je me suis projetée un petit peu trop loin sur l’action d’après et sur le module suivant, et ça a été une grossière erreur, puisque j’ai fait une bêtise et l’addition s’est payée cash.

Sotchi, c’est fini. Quel est ton programme pour les prochains jours ?

Je suis actuellement en route pour la Suisse pour la prochaine Coupe du Monde à Arosa le 7 mars prochain. Il reste 4 Coupes du Monde au programme sur les trois prochaines semaines, avec la finale à La Plagne le 23 mars. 4 Coupes du Monde au programme qui peuvent me permettre de gagner un 8e Globe de Cristal qui est mon principal objectif désormais. Il faut relever la tête, c’est un beau challenge sportif qu’il ne faut pas négliger, même si l’objectif principal était Sotchi évidemment. Celui-là vaut quand même la peine de se remuer, de se bouger.

D’un point de vue professionnel, je dois aussi rencontrer les RH SNCF afin que nous fassions le point sur mes missions au sein de l’entreprise pour la suite. Je serai notamment présente au séminaire Athlètes SNCF, qui réunit tous les sportifs du dispositif, au mois d’avril.

Un petit mot sur les encouragements que les cheminots t’ont apporté…

J’y ai été sensible ! Il y avait déjà une affiche de moi en Gare de Grenoble. Cela fait toujours son effet ! Même si j’étais détachée à 100% du fait de ma préparation pour Sotchi, j’ai senti le soutien du Groupe et de ses collaborateurs. C’est important de sentir le soutien des gens pour aller conquérir des trophées.

 

Credits Photo : Oliver Lerch

Ophélie David en intimité

Les commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page