Le Blog Athlètes SNCF / Tony Ancelin et Cyrielle Girodias, gants contre gants

Tony Ancelin et Cyrielle Girodias, gants contre gants

Commentaires (0)

Tony Ancelin et Cyrielle Girodias, agents SNCF et Champions du Monde de Savate

Vous êtes tous les deux Champions du Monde et membres du Levallois Sporting Club. Quels sont les facteurs de votre réussite ? Le LSC est-il le meilleur club de France en savate ?

Tony Ancelin : Je suis au club de Levallois depuis 2005. Levallois est une ville assez sportive avec des infrastructures de qualité notamment pour pratiquer les sports de combat.
Nous avons eu de grosses saisons avec un grand nombre de boxeurs performants et titrés. Après, tout dépend des années mais il est vrai que le LSC est l’un des meilleurs clubs de l’hexagone.
Nous avons la chance d’être encadrés par des entraineurs nationaux qui sont également nos entraineurs au Pôle France de Châtenay-Malabry, ce qui apporte une vraie cohérence.  

Cyrielle Girodias : Pour ma part, j’habitais à Marseille et je suis arrivée à Levallois en 2006. C’est mon coach de l’époque qui m’a conseillé de rejoindre le LSC parce qu’il savait qu’il y avait des entraineurs de qualité pouvant m’amener au plus haut niveau.

Tony, quelles sont les principales qualités de Cyrielle ?

Tony Ancelin : C’est une « puncheuse », une fille très explosive. Elle va vite et frappe fort, c’est vraiment impressionnant. Ses adversaires ne diront pas le contraire (rires). En un coup elle peut faire trembler n’importe qui. Il n’est pas toujours simple pour les filles de trouver des partenaires d’entrainements donc Cyrielle croise régulièrement les gants avec moi ou d’autres boxeurs.
Elle frappe fort donc on est obligé de se mettre à son niveau et répondre sans faire de distinction homme/femme.
Cyrielle a toutes les qualités pour être la favorite incontestée dans sa catégorie mais pour cela elle doit croire en elle et croire en ses capacités.

Cyrielle, quelles sont les principales qualités de Tony ?

Cyrielle Girodias : Honnêtement il a beaucoup de qualités que j’envie. Il a un coffre, c’est-à-dire un cardio énorme et il a une intelligence de boxe que peu de tireurs ont. En combat, il est capable d’appliquer à la lettre, les conseils de son coach. Il arrive à prendre immédiatement du recul sur la boxe qu’il est en train de pratiquer, à analyser la situation et à tout de suite rectifier les choses. Cette capacité d’analyse, ajoutée à son cardio et à sa puissance de frappe, ça donne de superbes combats.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous de faire partie du dispositif Athlètes SNCF ?  

Tony Ancelin : Pour ma part j’ai toujours admiré le dispositif Athlètes SNCF. C’est toujours un plaisir de retrouver les autres athlètes du dispositif. C’est une vraie richesse et une chance de pouvoir côtoyer autant de sportifs de haut-niveau issus de disciplines différentes. On sent également qu’il y a  vraiment un collectif Athlètes SNCF.
Je suis également heureux que le groupe SNCF ait répondu positivement à la candidature de Cyrielle pour intégrer le dispositif. Cela montre qu’il y a une vraie volonté d’évolution et de suivi. De plus, le fait que ce soit une fille qui pratique un sport de combat c’est vraiment bien pour le groupe. La pratique du sport féminin en France a encore de grosses lacunes et je trouve ça génial que SNCF essaie de valoriser la pratique sportive féminine, et de combat qui plus est.
Je pense également que la Fédération Française de Savate Boxe Française est fière de compter deux sportifs dans une entreprise qui offre un tel dispositif.

Cyrielle Girodias : Avant d’intégrer le dispositif Athlètes SNCF, mon quotidien était toujours très chargé. J’avais près de trois heures de transports par jour pour me rendre sur mon lieu de travail. Je cumulais beaucoup de fatigue entre mon travail à plein temps et les entrainements tous les soirs. J’ai un travail particulier dans lequel on accumule beaucoup de tensions et de nervosité. Avant de rentrer dans le dispositif, j’arrivais à bloc à l’entrainement. Désormais, grâce à SNCF, j’ai plus de temps pour m’entrainer et je bénéficie de périodes de repos avant les compétitions. Je suis vraiment heureuse d’avoir intégré le dispositif.

Crédits Photos: SNCF/Bertrand Jacquot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 2 = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page