Le Blog Athlètes SNCF / Tony Ancelin tire sa révérence sur une grande victoire

Tony Ancelin tire sa révérence sur une grande victoire

Commentaires (0)

Samedi 31 octobre, à l’occasion du GB 15*, Tony Ancelin a une fois de plus prouvé qu’il était le roi de la savate boxe française. Le boxeur natif du Val d’Oise (95) est un peu chez lui dans la cité phocéenne. Invaincu à Marseille, il n’a laissé aucune chance à ses deux adversaires du soir.

A son arrivée devant la salle Saint-Vallier, l’Agent de Sûreté à la SUGE de Paris Saint-Lazare ne passe pas inaperçu. En effet, le triple Champion du Monde et double Champion d’Europe est une véritable icône de sa discipline. Pour son premier combat, Tony est opposé à Medhi Langlois de l’USV Académie des Boxes. Dans un affrontement à élimination directe durant lequel tout peut arriver, il sait qu’il devra imposer son rythme dès le début du combat. A 20h30, les deux boxeurs entrent dans l’arène. Au programme, trois reprises de deux minutes durant lesquelles ils devront tout donner.

Après un régime drastique pour passer sous la barre des 75kg, Tony a du mal à trouver son rythme dans la première reprise. Face à un adversaire plus petit et très agressif le Francilien doit faire appel à toute son expérience pour tenir ce dernier à distance et profiter de la moindre ouverture pour marquer. Dans la seconde reprise, Tony retrouve ses repères et accélère le rythme du combat. Ses enchainements sont plus propres, ses coups plus nets. Dans la troisième et dernière reprise, il assaille son adversaire. Les coups pleuvent sur le ring pour le plus grand bonheur des spectateurs. Plus expérimenté, il ne laisse aucune chance à son adversaire. Le quintuple Champion de France est désigné vainqueur à l’unanimité.

A peine le temps de se reposer, Tony doit remonter sur le ring pour son deuxième combat de la soirée et affronter David Sepeau du club de Mérignac. Mieux sur ses appuis et boosté par sa précédente victoire, le pensionnaire du Levallois SC 92 se transforme en un véritable rouleau compresseur. Techniquement supérieur, il touche durement son adversaire au visage grâce à un coup de pied fouetté. Sonné, l’arbitre compte une première fois avant de laisser le combat reprendre. Tony poursuit ses efforts et frappe les jambes de son adversaire qui s’écroule sous le choc. Pour la seconde fois, l’arbitre commence le décompte mais ce dernier se relève. Dans la seconde reprise, Tony ne laisse pas de place au débat. Pour conclure une série de coups de poings, il frapper une nouvelle fois durement son adversaire aux jambes. Le coup de pied d’une rare violence fait chuter ce dernier qui ne se relèvera pas. Tony remporte finalement le combat sur abandon.

Heureux, il revient sur cette soirée : « Ce n’est jamais évident. En boxe tout peut arriver. Mon premier combat a été très difficile, j’ai eu du mal à me mettre dedans, à trouver du rythme. J’avais l’impression de ne pas pouvoir aller au bout et mon adversaire frappait très fort. Je devais à tout prix éviter de prendre un coup. Puis, petit à petit, les choses sont rentrées dans l’ordre, j’ai réussi à placer quelques enchainements. On peut dire que j’ai gagné ce combat à l’expérience. Avant la finale, j’ai pu me reconcentrer sur ma boxe, j’étais plus déterminé que jamais en montant sur le ring. Lors de la première reprise, j’ai touché deux fois durement mon adversaire. Après les deux décomptes de l’arbitre je savais que je pouvais rapidement mettre fin au combat. Pour la seconde reprise, je me suis transformé en rouleau compresseur. J’ai réussi à placer un bel enchainement poings, pieds qui m’a permis de gagner le combat. Je suis content de ma prestation. Je ne boxe plus autant qu’avant et les Grants de Bronze reste un tournoi très relevé avec une organisation parfaite ce qui nous permet de nous concentrer pleinement pour nos combats. »

C’était le dernier combat de Tony Ancelin en tant qu’Athlètes SNCF. Il a quitté le 31  octobre 2015 le dispositif Athlètes SNCF pour se consacrer à sa carrière professionnelle. Tony a décidé après avoir suivi, une formation spécifique ces derniers mois, de devenir Agent de sureté à Paris Sant Lazare. Nous lui souhaitons bonne chance dans cette nouvelle carrière.

*GB 15 : les « Gants de Bronze » est un tournoi professionnel de savate.

Crédits photos : Klick Macchina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ huit = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page