Le Blog Athlètes SNCF / Torann Maizeroi : « Je veux une médaille mondiale en Russie »

Torann Maizeroi : « Je veux une médaille mondiale en Russie »

Commentaires (0)

Les Championnats du Monde de Taekwondo 2015 arrivent à grand pas… Torann Maizeroi, absent des tatamis depuis quelques semaines en raison d’une blessure à la cheville, s’apprête à faire son grand retour en Russie. L’occasion pour l’Agent de Sûreté de Paris Rive Gauche de revenir sur sa préparation et ses objectifs avec, en point de mire, les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Quelles sont tes objectifs pour ces Championnats du Monde ?

« Si je me projette dans le futur, à plus ou moins long terme, je dirais prendre un maximum de points en vue de la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio car les Mondiaux sont la compétition offrant le plus de points pour progresser dans le ranking mondial*. Mais aujourd’hui, mon principal objectif reste avant tout de remporter une médaille et pourquoi pas le titre de Champion du Monde. Je n’ai encore jamais eu de médaille mondiale et je veux y remédier. J’espère que l’année 2015 me portera chance ! »

Es-tu déjà focalisé sur Rio ou préfères-tu prendre chaque compétition l’une après l’autre ?

« Je ne veux pas brûler les étapes. Pour le moment, je ne pense pas aux Jeux, je me projette seulement à court terme. Je me prépare pour les Championnats du Monde et uniquement pour cette compétition. Avant de penser aux Jeux, il faut penser à se qualifier. C’est pourquoi, petit à petit, je m’isole pour me mettre dans ma bulle. Je commence à penser à mon premier combat, mon premier adversaire, ce que je vais devoir faire pour gagner, rien de plus. La suite viendra naturellement. »

Après un excellent début de saison, une blessure à la cheville t’a empêché de participer aux Championnats de France, comment appréhendes-tu ton retour ?

« Je me sens en très grande forme et ma blessure ne m’a pas empêché de participer à de nombreuses compétitions. J’ai terminé 2ème au Qatar et en Egypte, 3ème en Iran. J’ai préféré ne pas participer aux Championnats de France pour reposer ma cheville et me préserver pour les Championnats du Monde. J’ai travaillé différemment, notamment sur la  préparation mentale, pour gérer au mieux ma compétition. Avec mes préparateurs, nous avons travaillé sur ma concentration pour être le mieux possible, avant, pendant et après mes combats. Plus que quelques réglages à peaufiner et je serai prêt pour le jour J. »

* Pour participer aux Jeux Olympiques, il faut faire partie des 6 meilleurs de sa catégorie dans le ranking mondial

Crédits Photos: FFTDA 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page