Le Blog Athlètes SNCF / Un cheminot maître dans « l’art de la souplesse* »

Un cheminot maître dans « l’art de la souplesse* »

Commentaires (0)

Un destin de champion tient parfois à bien peu de choses. Après avoir pratiqué le karaté durant son enfance puis la gymnastique à l’adolescence, Sébastien Lecocq découvre le ju-jitsu grâce à son père, amateur de MMA (mixed martial arts). Il ne le sait pas encore mais sa vie vient de prendre un tournant majeur. A 18 ans, il s’inscrit au Cercle Tissier à Vincennes et s’investit sérieusement dans le ju-jitsu.

Lorsqu’il entre dans la vie professionnelle, Sébastien cherche immédiatement à intégrer une grande entreprise qui lui offre un quotidien varié. En avril 2007, il devient technicien de maintenance chez SNCF. Depuis huit ans, le jeune homme aime toujours autant qu’aucune journée ne ressemble à la précédente et apprécie la bonne ambiance qui règne avec ses collègues. Travaillant en trois-huit pendant plusieurs années, il a donc dû jongler entre ses horaires décalés, ses entraînements irréguliers et les compétitions durant ses jours de congé. Cependant, sa motivation reste intacte et sa carrière sportive prend son envol. En 2012, il devient membre de l’équipe de France. Champion de France sans interruption depuis 2011, son plus beau fait d’arme a lieu en 2012 lorsqu’il devient Vice-Champion du Monde de la discipline, un titre qu’il confirme en 2014.

Déjà très remplie, la vie de Sébastien ne se résume pas aux trains et aux tatamis. C’est sa fiancée, interne en médecine et grande passionnée de chevaux, qui lui fait découvrir l’équitation. S’il laisse les sauts d’obstacles et autres prouesses équestres aux spécialistes, Sébastien apprécie beaucoup les balades en plein air et le calme de ces moments de détente.

Côté ju-jitsu, une nouvelle ère commence aujourd’hui pour Sébastien qui a obtenu le statut d’athlète de haut niveau fin 2014, ce qui lui a permis d’intégrer le dispositif Athlètes SNCF. C’est donc avec sérénité qu’il entame l’année 2015 avec trois objectifs précis : remporter pour la cinquième fois d’affilée les Championnats de France, gagner le Tournoi de Paris et s’imposer aux Championnats d’Europe. En 2016, l’ambition du cheminot est également très claire. La place de finaliste des Mondiaux 2014 lui a laissé un goût amer et Sébastien veut être champion du monde.

 *traduction littérale du terme ju-jitsu.

SON PALMARÈS

– Vice-champion du Monde en 2014, 2012
- Champion d’Europe Ne Waza en 2015
– 3ème aux Championnat d’Europe en 2014
- 2ème aux Jeux Mondiaux en 2013
– Champion de France Ne Waza en 2011, 2012, 2013, 2014, 2015

SON MÉTIER

Opérateur de maintenance du Technicentre Est Européen

Crédits Photos: SNCF / Bertrand Jacquot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page