Le Blog Athlètes SNCF / Un retour réussi pour Sébastien Lecocq !

Un retour réussi pour Sébastien Lecocq !

Commentaires (0)

Sébastien Lecocq a effectué un retour à la compétition très prometteur lors de l’Open d’Allemagne de Jiu-Jitsu brésilien (JJB). Absent des tatamis depuis de nombreux mois  suite à  plusieurs blessures, il a pris une encourageante troisième place dans sa catégorie des moins de 77 kg, à Gelsenkirchen. « J’avais un peu d’appréhension, admet l’opérateur de maintenance du Technicentre Est Européen. Mais à l’arrivée, je monte sur le podium. C’est stimulant pour la suite. »

Sébastien a ainsi tourné la page de problèmes physiques qui ont lourdement handicapé sa saison. Le natif de Dijon a d’abord souffert d’une hernie discale, avant de connaître une rupture des ligaments internes de son genou gauche. « J’ai eu des doutes, reconnait le champion d’Europe 2015 et quintuple champion de France qui a repris le chemin de l’entraînement mi-juillet. L’hernie a provoqué une situation délicate qu’il a fallu gérer. Elle s’est heureusement bien résorbée, mais je dois désormais m’entraîner moins dur et axer mes séances sur la préparation physique et la technique. » Une adaptation qui ne semble pas le perturber : lors de cet Open d’Allemagne, il a certes perdu son premier combat, mais il s’est est resté concentré et a gagné les cinq suivants en repêchage, prouvant ainsi qu’il était de retour au plus haut niveau. « Comme je n’ai pas pu participer aux championnats de France et d’Europe, ni à l’Open de Paris, la Confédération Française [de JJB] avait souhaité m’envoyer sur cette compétition en vue des prochains championnats du monde (Ndlr : du 25 au 27 novembre en Pologne). Ça m’a réussi, j’ai sans doute ma sélection en poche, même si rien n’est encore officiel. »

Pour se présenter dans les meilleures conditions à ce rendez-vous planétaire, le combattant qui a intégré le dispositif athlètes SNCF en mars 2015 effectuera une grosse préparation dans son club, le Cercle Tissier de Vincennes, auprès de son professeur, Olivier Michaïlesco. Ce dernier vient d’ailleurs de lui remettre le premier degré, une reconnaissance reçue après trois ans de ceinture noire. « Je vais aussi travailler très dur avec mon ami brésilien Yago De Souza, l’un des meilleurs mondiaux dans ma catégorie, que je vais accueillir une nouvelle fois chez moi dans les prochains jours. »

Après ces mois difficiles, Sébastien Lecocq est donc reparti au combat déterminé et ambitieux : « Je veux décrocher le titre mondial », ne cache pas le triple médaillé d’argent (2012, 2013 et 2014).

©-ffjudo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page