Le Blog Athlètes SNCF / Un retour triomphant de Stevens Barclais au Tournoi International de Paris

Un retour triomphant de Stevens Barclais au Tournoi International de Paris

Commentaires (0)

La 10e édition du Tournoi International de Paris a accueilli ce week-end près de 400 taekwondoïstes classés parmi les meilleurs seniors du Circuit International. Sans surprise, Torann Maizeroi et Stevens Barclais étaient de la partie afin de décrocher une médaille et d’engranger des points au classement général.
Juste avant le début du tournoi, Torann ressent une gêne au niveau de la cheville et apprend qu’il a une rupture du ligament interne. Après discussion, le staff médical et les entraineurs lui laissent ouvrir le bal dans la catégorie des -74 kg. Pour ses deux premiers combats, l’Agent de Sûreté à Paris Rive-Gauche inflige un cinglant 15 à 4 à l’Allemand Tuna Aksu et un 8 à 4 à son compatriote Xavier Bouldoires. « J’ai été agréablement surpris, je suis bien entré dans la compétition et j’ai fait de bons combats. Mais je sentais un manque de mobilité dû à ma cheville. » Sur une bonne lancée, Torann arrive en quart de finale contre le Croate Toni Kanaet mais s’incline 4 à 9. « Je n’ai pas réussi à casser son jeu,  je l’ai laissé trop s’exprimer. Il a réussi à marquer quelques touches et est resté sur la défensive tout le reste du combat pour ensuite marquer des points en contre-attaque. Je suis bien évidemment déçu mais heureux pour les copains qui ont fait un très bon tournoi. »

Les copains se sont Stevens Barclais et d’autres membres du Pôle France. Un an, quasiment jour pour jour, après sa blessure à ce même tournoi, Stevens s’est présenté sans appréhension et avec la féroce envie d’aller le plus loin possible. En phase de poule, il se débarrasse du Français Samaï Fayçal 9 à 2 et du Russe Artem Lebetev 6 à 4 pour attaquer les phases finales tout en confiance. En quart, le Biolérusse Demoryev subit les attaques et se fait aussi éliminer sur un score de 6 à 4.
Coup du sort, alors que Stevens s’apprête à débuter les demi-finales, son adversaire, l’Australien Thomas Ayer reçoit l’interdiction de combattre par mesure de sécurité suite à un KO reçu en quart. Le Chargé de Communication à Paris Sud-Est est alors directement propulsé en finale et ne laisse pas passer sa chance de décrocher la médaille d’or puisqu’il gagne 9 à 7 face au Croate Antonio Divkovic. « Je suis fier d’avoir gagné ce tournoi. Je m’étais blessé ici l’année dernière et j’ai travaillé dur pour revenir. C’est une des plus grandes compétitions françaises et ça me met en confiance pour la suite. Ce Tournoi de Paris, c’est mon troisième podium en quatre compétitions cette saison. J’ai mis le cap sur Rio et ses Jeux.»

Nous retrouverons Stevens et Torann la première semaine de décembre au Mexique, où ils combattront cette fois-ci pour le maillot tricolore à l’occasion de la Coupe du Monde par équipe.

Crédits Photos: FFTDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page