Le Blog Athlètes SNCF / Une rentrée pleine d’espoir pour Tony Ramoin en snowboardcross

Une rentrée pleine d’espoir pour Tony Ramoin en snowboardcross

Commentaires (0)

Tony Ramoin effectuait sa grande rentrée sur le circuit mondial à l’occasion de la Coupe du Monde de snowboardcross de Montafon en Autriche. A la sortie d’une longue préparation qui l’a emmené rider en Argentine, en Suisse, en Autriche, en Finlande et à Val d’Isère, le snowboarder avait hâte de retrouver la compétition.

Sur le tracé de la station autrichienne, l’Assistant Manager des équipes de vente à Annecy attaque les qualifications avec en tête les enseignements de sa préparation : travailler sur la technique et afficher plus de relâchement pour mieux glisser sur une neige accrochante. Son run de qualification sur un parcours très plat ne va pas du tout être à la hauteur de ses ambitions avec une 41e place qui l’élimine de la phase finale.

« Je n’ai pas fait de faute, j’ai été relâché mais trop relâché et donc, pas assez agressif. J’ai vraiment manqué d’intensité, les qualifications sont mon éternel problème. Quand je suis seul sur la piste, je manque de repères, je n’arrive pas à me projeter sur ma performance et, du coup, je peux me retrouver très loin de mon niveau, comme aujourd’hui. »

Le lendemain, Tony était de retour sur la piste avec son compatriote Pierre Vaultier, Champion Olympique à Sotchi, pour l’épreuve par équipe. Cette compétition se dispute sans qualification, directement en phase finale avec un relais entre les deux riders dans des duels à 4 nations. En quart de finale, beaucoup plus à l’aise dans ce format que la veille, notre médaillé de bronze Olympique 2010 finit son relais en tête permettant à son coéquipier d’assurer la qualification derrière. En demi-finale, il est un peu plus à la peine et finit seulement 3e de son relais mais Pierre Vaultier récupère le retard pour accéder à la finale. Cette finale face aux Italiens, aux Autrichiens et aux Canadiens est maitrisée de bout en bout par la paire française qui ne lâche pas la tête et remporte l’or.

« Après la déception d’hier, cette victoire me fait du bien. C’est tout simplement la première victoire de ma carrière en Coupe du Monde ! Face à moi, il y avait les meilleurs mondiaux. Même si c’est sous forme de relais, cela ne change pas l’adversité et ça me prouve que, si je passe les qualifications, je peux être à la bagarre avec les meilleurs. C’est mon objectif. »

Prochain rendez-vous pour Tony Ramoin, la Coupe du Monde de Feldberg en Allemagne les 22 et 23 janvier.

Crédit photo : FIS, Tony Ramoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
Voir le haut de la page